Allemagne continue d’attirer les français, principalement car les salaires dans certains secteurs d’activités y sont plus élevés qu’en France.
On peut l’affirmer si l’on se base sur la rémunération brute. Mais est-ce aussi le cas pour un salaire net ?

Comprendre une fiche de paye allemande n’est pas forcément chose aisée, surtout pour les novices. Alors, quelle va être ma rémunération nette ?

Grâce à nos explications, votre fiche de paye n’aura plus de secrets pour vous.

1 – A quoi correspondent le salaire brut et le salaire net en Allemagne ?

 

Comprendre sa fiche de paie Allemagne

La première feuille de paye en Allemagne peut surprendre.
En effet, l’écart entre salaire brut et salaire net est plus élevé qu’en France. Voici comment l’expliquer:

Le salaire brut correspond à la base fixe et au(x) bonus. Cette rémunération est calculée avant toute retenue fiscale ou sociale.
Le salaire net désigne la rémunération après retenue fiscale et sociale. Il s’agit donc de la rémunération réellement touchée par le salarié.
De nombreux français comparent les salaires entre la France et l’Allemagne. Pourtant, le salaire net français et le salaire net allemand ne se valent pas.
Les systèmes publics sont moins bien dotés en Allemagne qu’en France et les complémentaires santé et retraites n’y sont pas obligatoires.
Le niveau des prestations sociales étant inférieur en Allemagne, il faudra payer de votre poche pour maintenir un niveau équivalent à celui de la France (comptez entre 15 et 20% de rémunération brute en plus par rapport au même salaire en France).

Cette information capitale permet de négocier un salaire davantage représentatif de sa valeur et d’éviter de se retrouver avec une rémunération insuffisante ou inférieure à ce que l’on pensait.

 

2 – Comment s’explique la différence entre salaire brut et salaire net ?

 

Comment s'explique la différence entre le salaire brut et le salaire net en Allemagne ?
Les cotisation sociales et l’impôt sur le revenu grèvent de manière importante le salaire.

Voyons cela plus en détails.

→ L’impôt sur le revenu

De manière générale, toutes les composantes du salaire sont imposées et chargées, notamment les différents avantages en nature (comme la voiture de fonction).

L’Allemagne a adopté un système d’imposition sur le revenu à la source. Le salarié fait ainsi une avance mois par mois de son impôt à payer.

L’impôt sur le salaire (Lohnsteuer) est prélevé de manière progressive en fonction du salaire. Plus le salaire est élevé, plus ce taux augmente. Il est au maximum de 45%. Il est calculé en fonction d’une classe d’impôt afin de se rapprocher au mieux de l’impôt réel à acquitter en fin d’année.

Le supplément de solidarité (Solidaritätszuschlag) finance la reconstruction de l’Est du pays. Il correspond à 5,5% de l’impôt sur le salaire et il est obligatoire.

L’impôt du culte (Kirchensteuer) est versé aux Églises correspondantes. Il dépend de la religion indiquée lors de l’inscription en mairie. Il est de 8% ou 9% de l’impôt sur le salaire selon les Länder.

→ Les cotisations sociales

Pour plus d’informations sur la question, n’hésitez pas à consulter nos articles:

→ Les systèmes de retraite publique : Comparaison France / Allemagne

→ Les complémentaires retraite en Allemagne

→ L’intérêt des complémentaires santé en Allemagne

Les cotisations sociales obligatoires sont prélevées sur le salaire et leur montant dépend de ce dernier.

Pour 2020, voici le niveau actuel de cotisation :

  • La retraite publique : 18,6 % du salaire brut (=retraite de base sans complémentaire)
  • L’assurance chômage : 2,4% du salaire brut
  • L’assurance santé publique : 14,6% du salaire brut (pour les assurés privés, le montant est basé sur les prestations et non sur le salaire*) À cela s’ajoute un supplément de 0,7% à 1,3% selon la caisse de santé
  • L’assurance-dépendance publique : 3,05% du salaire brut. Un supplément de 0,25% est ajouté aux personnes sans enfant.

* pour les salariés, l’assurance-santé privée peut être souscrite si le revenu brut annuel excède 62.550 € /an en 2020.

L’employé et l’employeur payent les cotisations à part égales*
* pour les personnes sans enfant, un surplus de 025% est appliqué et n’est pas pris en charge par l’employeur)

Un plafond de cotisation (Beitragsbemessungsgrenze) est appliqué.

Les prestations d’assurances sont plafonnées à :

  • 82.800 € / an pour la retraite et le chômage
  • 56.250 € / an pour la santé et la dépendance.

Au-delà de ce plafond, l’employé et l’employeur ne cotisent pas.

Les cotisations sociales patronales sont moins élevées en Allemagne qu’en France et les régimes complémentaires en matière de retraite, santé et prévoyance ne sont pas obligatoires.

Il est donc indispensable de se couvrir en plus des systèmes obligatoires pour bénéficier d’un niveau de couverture décent.

retraite Bescheid

LES SYSTÈMES DE RETRAITE PUBLIQUE : COMPARAISON FRANCE-ALLEMAGNE

Découvrez le comparatif entre le système français actuel et le système allemand de retraite.

3 – Comment augmenter son salaire net en Allemagne ?

Comment augmenter son salaire net en Allemagne

→ La subvention employeur pour l’épargne VWL

La Vermögenswirksame Leistungen (VWL) correspond à un complément jusqu’à 40€/mois versé par l’employeur. N’hésitez pas à en faire la demande.

→ Changer de caisse de santé publique

Certaines caisses publiques permettent de réduire leur coût grâce à un système de prime en fin d’année.

→ Devenir assuré privé pour la santé

Passer sur le système de santé privé permet d’augmenter le niveau des prestations et peut aussi en diminuer le coût. Notez que tout le monde n’est pas éligible à ce système.

Cette décision doit être prise en fonction de votre situation individuelle et de vos besoins sur le long-terme. Un accompagnement par un professionnel est fortement recommandé.

→ Déduire vos frais kilométriques

La distance entre votre domicile et votre lieu de travail peut être déduite de vos revenus à hauteur de 30 centimes par kilomètre.

→ Changez votre classe d’imposition

Cette mesure permet dans certains cas de modifier le montant de l’impôt prélevé à la source. Le montant dû reste cependant le même et le rééquilibrage se fait avec la déclaration d’impôt.

En savoir plus ou besoin d’accompagnement ?

N’hésitez pas à faire appel aux services du réseau d’Expatriation Allemagne.

Nos spécialistes vous accompagnerons dans l’optimisation de votre salaire.