Vous venez de trouver un emploi dans la région de Francfort ? Vous souhaitez changer de logement ? Vous cherchez à louer un appartement ou une maison ?

Il n’est pas toujours aisé de trouver un logement dans les grandes villes allemandes comme Francfort, surtout quand on est Français.
Les raisons sont multiples :

  • la difficulté ou l’incapacité à pouvoir se rendre sur place pour visiter le bien, la barrière de la langue,
  • l’absence de documents permettant au propriétaire de juger de votre qualité de locataire ainsi que la durée limitée de séjour.

En effet, les bailleurs recherchent le plus souvent des locataires pour du long terme.

Expatriation Allemagne vous donne aujourd’hui des conseils pour trouver plus facilement un logement en location dans la région de Francfort.

1 – Préparer votre recherche

 

Comment trouver un logement à Francfort

Consulter la carte des loyers

Le portail d’annonces immobilières Immobilienscout24 met à disposition sur son site une carte qui donne le prix moyen de location (sans charge) d’un appartement 2 pièces de 70m² de standing moyen en fonction des stations de transport en commun (S-Bahn et U-Bahn).
Cette carte permet d’avoir un premier aperçu de la répartition des prix selon les quartiers et les villes (Francfort et banlieue).

Déterminer le quartier idéal en fonction de sa situation personnelle

En fonction de votre situation personnelle (composition de votre famille, lieu de travail), différents quartiers peuvent être plus ou moins adaptés.
Les familles françaises apprécient particulièrement les quartiers autour du Lycée Français Victor Hugo situé à Francfort-Rödelheim et de l’école européenne à Francfort-Praunheim : Rödelheim, Bockenheim, Praunheim.

Les contreforts du Taunus sont très prisés des familles fréquentant ces écoles, et généralement par tous les Français cherchant un cadre de vie agréable et la proximité de nombreuses entreprises internationales installées là-bas : dans le Main-Taunus-Kreis, Bad Soden, Eschborn, Schwalbach, Hofheim, Sulzbach ; ou dans le Hoch-Taunus-Kreis, Bad Homburg, Königstein, Kronberg ou Oberursel. Ces cantons comptent également parmi les plus riches d’Allemagne.

Très prisés sont aussi les quartiers du centre : Westend, Nordend, Bornheim, Ostend (le quartier de la BCE) ainsi que Sachsenhausen, au Sud du Main.

Les étudiants et jeunes actifs aiment se tourner vers des colocations ou studios dans ces quartiers ainsi qu’à Gallus ou Bockenheim, pour leur proximité avec le centre (et ses nombreux bars et restaurants) ainsi que l’accès aux transports en commun.

Vous pouvez également vous tourner vers une ville ou quartier en périphérie sud ou est de Francfort afin de payer un loyer moins élevé ou de vous rapprocher de votre lieu de travail (exemple : Offenbach, Neu-Isenburg, Franfkurt-Höchst, Dreieich, Langen). Toutes ces villes sont accessibles avec le S-Bahn ou le tram.

Opter pour une colocation ou une sous-location temporaire

Vous ne pouvez malheureusement pas vous déplacer pour participer à une visite ? Il sera alors plus difficile de trouver un logement sans rencontrer les propriétaires.

Dans un premier temps, vous pouvez opter pour une chambre en colocation (Wohngemeinschaft ou WG), une sous-location temporaire (Untermiete) ou une location meublée de courte durée (kurzfristig möbliertes Appartment). Une fois sur place, vous pourrez alors effectuer des visites en personne, et trouver le logement de vos rêves.
Ce conseil vaut principalement pour les personnes venant directement de France et ne pouvant pas visiter sur place.
Vous pouvez vous rendre sur les sites suivants pour trouver ce type de logement :

Utiliser les outils à votre disposition

Pour débuter vos recherches, vous pouvez utiliser les sites d’annonces incontournables en Allemagne :

N’hésitez pas à compléter votre profil au maximum avec vos informations (photo de profil, nom et prénom, employeur, revenus). Cela rassurera les propriétaires, qui seront plus enclins à vous accorder une visite.
Vous pouvez aussi faire appel à la communauté française déjà présente sur place : les français aiment se serrer les coudes, et n’hésitent pas à faire passer en priorité d’autres français lorsqu’ils quittent leur logement.

Voici 3 groupes Facebook qui pourraient vous aider lors de votre recherche :

Préparer votre dossier

Afin de pouvoir être réactif et vous démarquer parmi les autres candidats une fois que vous aurez trouvé une annonce qui vous plait, il est fortement recommandé de préparer les pièces justificatives à l’avance pour pouvoir les présenter au propriétaire ou à l’agent immobilier lors de la visite.

Voici une liste non exhaustive de tous les documents qui pourraient vous être demandés :

  • Une copie de votre pièce d’identité (Ausweisdokumente)
  • La copie de vos 3 dernières fiches de salaire (Gehaltsnachweis), ou une copie de votre contrat de travail (Arbeitsvertrag) si vous débutez en Allemagne
  • Une attestation de paiement de loyer de votre propriétaire actuel (Mietkostenfreiheitsbescheinigung). Ce document atteste que vous avez toujours payé vos loyers dans les temps. Si vous venez de France, demandez à votre propriétaire de vous fournir un document en anglais.
  • Une attestation du relevé de vos dettes (Schufa Selbstauskunft). Ce document est spécifique à l’Allemagne. La Schufa est un organisme allemand qui enregistre les dettes des particuliers en Allemagne. Cela permet au propriétaire de voir si vous êtes un bon payeur. Dès l’ouverture d’un compte bancaire ou la souscription d’un abonnement avec prélèvement bancaire, vous y êtes automatiquement enregistrés. Pour recevoir ce relevé, vous pouvez le commander sur le site meineschufa.de. Il vous en coutera 29,95€ si vous souhaitez le recevoir immédiatement. Vous pouvez aussi le recevoir gratuitement 1 fois par an par courrier, avec un délai d’environ 2 semaines (Datenkopie)
  • Une fiche de présentation (Mieterselbstauskunft) indiquant vos intentions : Selbstauskunft Mieter Vorlage

2 – Contact avec les propriétaires et visite

 

Comment contacter les propriétaires de logement à Stuttgart

→ Comprendre les annonces

 Avant de commencer à prendre contact avec les propriétaires pour une visite, voici un petit lexique qui vous aidera à bien comprendre une annonce :

  • Kaltmiete : loyer sans charge
  • Warmmiete : loyer avec charges
  • Nebenkosten (NK) : charges (ne comprennent très souvent pas l’électricité et internet à la charge du locataire)
  • Heizkosten : les frais de chauffage
  • 2-Zimmer-Wohnung : logement avec 2 pièces en plus de la cuisine et salle de bains (équivalent T2)
  • Hausreinigung : nettoyage des parties communes
  • Kehrwoche : particularité souabe (région de Stuttgart), où tous les locataires de l’immeuble sont responsables de la corvée de nettoyage des parties communes chacun à leur tour
  • Grundriss : plan du logement
  • Kaution : caution, maximum 3 mois de loyer sans charge. Elle permet aux bailleurs de se protéger des loyers impayés et d’éventuels frais de remise en état.

→ Astuce d’Expatriation Allemagne :

Il est recommandé de souscrire à une assurance protection juridique pour être bien accompagné et couvert en cas de litige avec son propriétaire (au niveau de la caution) ou ses voisins.

 

→ Se démarquer lors du premier contact et pendant la visite

Lorsque vous répondez à une annonce, donnez toutes les informations demandées par le bailleur, et cela de façon concise et précise. Evitez le mailing : prouvez au contraire que vous avez bien lu l’annonce en citant une particularité de l’appartement qui vous a plu (par exemple il est exactement situé entre votre lieu de travail et votre club de sport, ou le balcon est spacieux et bien orienté)

Lors de la visite, utilisez votre sympathie pour vous démarquer : parlez avec le propriétaire, l’agent immobilier ou les locataires actuels, posez des questions. L’accent français est apprécié, charmez avec modération.

Ne dites pas que vous voulez louer l’appartement sur une durée peu longue.

→ Éviter les arnaques

Tout est dit : les arnaques existent à Francfort aussi.
Si vous respectez les règles suivantes quand vous louez à des particuliers, vous n’aurez aucun souci :

  • Ne jamais envoyer d’argent pour réserver ou payer avant d’avoir signé un contrat.
  • Toujours vous méfier si le propriétaire annonce être constamment en voyage à l’étranger.
  • Faire un échange par vidéoconférence avec le propriétaire pour signer le contrat, le cas échéant, afin de l’identifier.
  • Si vous pensez que l’annonce est trop belle pour être vraie, c’est probablement le cas.

3 – Démarches administratives après l’emménagement

Les démarches administratives aprres-emmenagement

→ Inscription à la mairie (Anmeldung)

Dans les 2 semaines suivant votre emménagement, vous devez vous inscrire à la mairie (Bürgerbüro) de votre ville/quartier (que votre installation soit temporaire ou à durée indéterminée).

Pour cela, votre propriétaire (ou la personne qui vous héberge) doit vous remplir un Wohnungsgeberbestätigung, document qui atteste qu’elle vous loue le logement.

L’enregistrement génère le numéro d’identification fiscale Steueridentifikations-Nr, qui vous sera envoyé par courrier par le Finanazamt. Il est indispensable pour de nombreuses démarches administratives, et à communiquer à votre employeur.

Pour les nouveaux arrivants, vous pouvez consulter notre article sur le guide des démarches administratives à effectuer lorsqu’on s’installe en Allemagne.

→ Assurance habitation

En Allemagne, il existe 2 types d’assurance logement :

  • Wohngebäudeversicherung : assurances du bâtiment, souscrite par le propriétaire ou la copropriété pour assurer les murs
  • Hausratversicherung : assurance habitation couvrant les biens, souscrite par le locataire pour assurer ses biens personnels (meubles, vêtements, matériel informatique)

En Allemagne, l’assurance responsabilité civile n’est pas obligatoire. Il est courant que le propriétaire demande à son locataire d’en souscrire une afin d’être couvert en cas de dégradation.

 

→ Astuce d’expatriation Allemagne

Il est recommandé de souscrire à une assurance multi risques incluant l’assurance habitation et la responsabilité civile afin d’être couvert dans plusieurs domaines importants et de bénéficier de réductions intéressantes sur les tarifs des assurances. 

Pour obtenir le conseil d’un de nos experts et bénéficier d’un bilan assurantiel personnalisé, contactez-nous via le formulaire de contact.

 

→ Protection juridique

Il est malheureusement extrêmement fréquent que les bailleurs conservent la caution après le déménagement, principalement lors d’un départ d’Allemagne, souvent pour des raisons fallacieuses. Un tour sur les forums franco- ou anglophones suffit à se rendre compte du phénomène.

Pour y faire face, une assurance protection juridique en droit du logement vous protègera et vous pourrez mandater gratuitement un avocat qui récupèrera pour vous la caution.

→ Astuce d’expatriation Allemagne

Il est utile d’étendre la couverture juridique au droit du travail, si vous avez un contrat de droit allemand, au droit des transports et au droit privé. Cela est à peine plus cher et peut vous sauver votre séjour en Allemagne. Il est en effet beaucoup plus difficile de se débrouiller seul face à la police et à la justice en Allemagne, sans réseau et sans maîtrise de la langue.

4 – Alternative : acheter sa résidence principale

Vous prévoyez de rester à long terme en Allemagne, et comme de nombreux Français, vous souhaitez devenir propriétaire de votre résidence principale ?

Attention, le processus d’achat et le financement immobilier ne sont pas les mêmes qu’en France. Renseignez-vous, et rapprochez-vous d’un expert avant de vous lancer.
Voici les conseils de notre expert sur l’achat de sa résidence principale en Allemagne.

En savoir plus ou besoin d’accompagnement ?

N’hésitez pas à faire appel aux services d’Expatriation Allemagne .

Nous pourrons vous accompagner dans la mise en place :

  • Des assurances relatives à votre logement
  • Installation en Allemagne.