Dans quelques jours, l’année 2019 débute avec son lot de nouveautés. Le gouvernement fédéral a validé un paquet important de changements au niveau fiscal et social pour 2019 – ceci se traduit par un allégement de charges et de la pression fiscale.

Nous avons résumé les points principaux :

1/ Augmentation de l’abattement

À partir de 2019, l’abattement de base passe à 9.168 €. Pour les couples mariés, le double montant s’applique. Les revenus jusqu’à concurrence de ce montant sont exonérés d’impôt. Jusqu’à présent, l’abattement de base s’élevait à 9.000 ou 18.000 €.

Parallèlement, le taux maximum d’imposition de 42% commencera à partir d’un revenu imposable annuel de 55 961 € ou 111 922 € (au lieu des 54 950 € ou 109 900 € avec 42% actuellement)

 

2/ Augmentation de l’abattement fiscal pour les enfants et de l’allocation familiale

À compter du 1er juillet 2019, l’État paiera 204 € par mois pour le premier et le deuxième enfant. Jusqu’à présent, les allocations familiales s’élèvent à 194 €. Pour le troisième enfant, l’allocation passera de 200 à 210 € et pour le quatrième enfant de 225 à 235 €.

Parallèlement, l’abattement fiscal par enfant augmente de 192 € pour atteindre annuellement 7.620 € annuellement par enfant.

Abattement fiscal

3/ Cotisations chômage et dépendance

Le taux de l’assurance chômage passe de 3 à 2,5% ; en revanche l’assurance dépendance sera plus chère : à l’avenir, les assurés publics verseront 3,05% de leur revenu brut contre 2,55% jusqu’à présent. Pour les personnes sans enfants, la contribution passe de 2,80 % à 3,30%. Au final, la diminution de l’une compense l’augmentation de l’autre.

L’employeur qui jusqu’ici ne participait qu’à environ 45% des cotisations santé, participera désormais à 50%. La prise en charge pour les assurés privés augmente elle aussi.

 

4/ Environnement

  • Promotion des voitures de fonction électriques
    Berlin veut promouvoir le changement en matière d’électromobilité. Ainsi, le taux de l’avantage en nature appliqué pour les voitures de fonction pour usage privé est réduit de moitié, passant de 1,0% à 0,5%.
  • Promotion des « vélos de fonction » (Dienstfahrrad) et des vélos électriques
    La mise à disposition d’un vélo de service ou d’un vélo électrique à usage privé est libre d’impôt à compter du 1er janvier 2019.
  • Transports en commun
    Les usagers des transports en commun peuvent aussi se réjouir : un salarié bénéficiant d’un abonnement mensuel à prix réduit, financé par l’employeur, verra ce dernier exonéré d’impôt à compter de 2019.

 

5/ Accession à la propriété

  • Amortissement spécial pour la construction de logements locatifs neufs et « Baukindergeld »
    En Allemagne, le nombre de logements est insuffisant. Pour stimuler la construction, le législateur a pris deux nouvelles mesures. Pour les biens immobiliers locatifs neufs, un amortissement spécial de 5% par an pendant les quatre premières années suivant son achèvement s’ajoute à l’amortissement linéaire normal. Ainsi, on arrive à une dépréciation dans les quatre années de 28%. Une seule condition: les coûts de construction par mètre carré ne doivent pas dépasser 3000 € et la propriété doit être louée pendant dix ans. Les coûts d’acquisition sont aussi plafonnés. En outre, la demande de construction ou la publicité doit avoir été faite entre le 31 août 2018 et le 1er janvier 2022.

Demandez à nos experts pour plus de renseignements.

  • « Baukindergeld »
    Pour l’achat d’un appartement ou d’une maison, chaque enfant du ménage bénéficiant du Kindergeld pourra être éligible sous condition à une allocation dite de Baukindergeld de 1 200 € supplémentaires par an pour une période de dix ans. Cela représente 12 000 € par enfant. La condition est un revenu annuel (de l’année N-2 et N-3) du foyer sous 90 000 € plus 15 000 € par enfant. Un enfant né après la demande n’est pas pris en compte. En outre, le Baukindergeld ne s’applique qu’aux biens immobiliers dont l’achat ou l’autorisation de construire a été délivré après le 1er janvier 2018.

 

6/ Résumé des changements sur la fiche de paie

  • Célibataires
    Salaire brut 3.000 € : net 2018 = 1.936 € ; net 2019 = 1.958 €
    Salaire brut 5.000 € : net 2018 = 2.938 € ; net 2019 = 2.969 €
    Salaire brut 7.500 € : net 2018 = 4.218 € ; net 2019 = 4.243 €

 

  • Familles, 2 enfants, 1 temps plein Steuerklasse III
    Salaire brut 3.000 € : net 2018 = 2.204 € ; net 2019 = 2.228 €
    Salaire brut 5.000 € : net 2018 = 3.361 € ; net 2019 = 3.389 €
    Salaire brut 7.500 € : net 2018 = 4.889 € ; net 2019 = 4.914 €

 

Vous souhaitez en apprendre plus ? Optimiser votre situation ? Expatriation-Allemagne accompagne ses adhérents dans leurs projets et se tient à disposition, ainsi que ses fiscalistes et partenaires, pour clarifier certains points particuliers vous concernant.

 

Article publié jeudi 27 décembre 2018 sur LEPETITJOURNAL.COM