Notre partenaire Fradeo, spécialiste du recrutement franco-allemand, vous livre ses conseils afin de mettre toutes les chances de votre côté dans votre recherche d’emploi en Allemagne.

 

Candidature et recherche d’emploi en Allemagne : conseils de recruteurs franco-allemands

Avec un taux de chômage en baisse constante et une politique volontariste visant à combler une pénurie de main d’œuvre qualifiée, l’Allemagne fait figure d’Eldorado pour de nombreux travailleurs et travailleuses de l’Union Européenne.

S’il est florissant, le marché de l’emploi allemand est également caractérisé par une forte maturité et concurrentialité. Il serait donc naïf de penser qu’il vous suffit d’appliquer les mêmes méthodes qu’en France pour trouver un emploi de l’autre côté du Rhin.

C’est la raison pour laquelle, nous vous proposons de vous éclairer sur la forme que doit prendre votre candidature allemande ainsi que sur les principaux canaux de recherche d’emploi dont vous auriez tort de vous passer si vous comptez faire carrière en Allemagne.

 

La candidature en Allemagne

Le CV allemand

S’agissant du CV, il faut savoir que les entreprises et les recruteurs n’ont pas exactement les mêmes attentes selon qu’ils soient allemands ou français. Vous ne pouvez donc pas vous contenter de faire traduire votre CV français en allemand.

Le CV allemand (Lebenslauf) est en effet plus détaillé, plus chiffré et plus référencé que son homologue français. Il est en outre signé et daté car la véracité des informations et surtout la possibilité de les vérifier (valeur de transparence) y tiennent une place très importante. Le cahier des charges du CV allemand implique également la présence de coordonnées permettant aux recruteurs ou aux entreprises de se renseigner sur votre parcours auprès de personnes de référence (Ansprechpartner).

Cela étant dit, le CV allemand fait, davantage que son pendant français, la part belle à votre personnalité, notamment en ce qui concerne la mise en avant de vos soft skills. Plus qu’en France, vous êtes également invité à évoquer ce qui vous fait vibrer, comme par exemple vos activités extra-professionnelles (culture, sport, voyages, engagement associatif, etc.). Au delà de vos qualifications « dures » chiffrées et référencées, c’est donc votre personnalité qui vous permettra de vous distinguer sur le marché de l’emploi allemand (valeur d’individualité).

Les certificats de travail en Allemagne

Toujours dans un souci de transparence, votre dossier de candidature doit dans l’idéal contenir des certificats de travail. En Allemagne, lorsque vous quittez une entreprise, il n’est pas rare que le ou la DRH rédige à l’intention de vos futurs employeurs une note d’appréciation (Arbeitszeugnis). Conservez bien ces documents afin de pouvoir les joindre à votre dossier de candidature.

Dans le même ordre d’idée, n’hésitez pas à faire appel à une traductrice ou à un traducteur assermentés, afin de pouvoir insérer à votre dossier une version allemande de chacun des documents officiels attestant de vos stages, ateliers, formations, permis, et bien sûr, de votre niveau de langue en allemand. Reportez-vous pour ce faire au cadre européen de référence en prenant soin de bien distinguer le niveau écrit du niveau oral, et surtout, n’essayez pas de bluffer, sans quoi vous serez rapidement démasqué lors de l’entretien d’embauche.

La lettre de motivation allemande

Dans la lettre de motivation allemande (Bewerbungssschreiben) également, le maître-mot est individualité. Il est certes plus compliqué de se montrer convaincant dans une langue que l’on ne maîtrise pas parfaitement. Toutefois, vos limites linguistiques vous permettront certainement de mieux vous concentrer sur l’essentiel, à savoir les compétences qui cadrent vraiment avec le poste.

Même si elles peuvent dans un premier temps vous aider à vous lancer dans la rédaction de votre lettre de motivation, essayez autant que possible de prendre vos distances avec les tournures de phrases les plus conventionnelles. Celles-ci ont en effet le chic d’exaspérer les recruteurs qui lisent parfois jusqu’à 10 fois par jour les mêmes expressions. Autant que possible, essayez donc d’éviter les formules usées du type : « hiermit bewerbe ich mich… ».

Si vous avez passé ne serait-ce que quelques années en Allemagne, vous aurez certainement remarqué que le style de communication y est beaucoup plus direct et franc qu’en France. Par exemple, les Allemands ne sont pas très friands des adjectifs qui veulent tous plus ou moins dire la même chose, alignés les uns après les autres dans un souci purement stylistique.

Lettre de motivation en Allemagne

Tâchez donc d’adapter votre style rédactionnel aux spécificités de la culture d’entreprise allemande : soyez toujours concret, précis et professionnel, et surtout, n’oubliez pas de reprendre dans votre lettre de motivation les mots-clés les plus importants tels qu’ils sont indiqués dans l’annonce. Surlignez-les et tâchez de les intégrer à votre lettre de manière fluide. Soyez finaud et n’essayez pas de répondre positivement à la totalité des compétences listées. Mieux vaut vous concentrer sur quelques-unes et les justifier par des données chiffrées et des descriptions concrètes de vos missions passées.

Pour rester sur une note positive, pensez que plus vous vous entraînerez à écrire des lettres de motivation en allemand, meilleur vous deviendrez. Aussi, avant envoi, veillez à bien vous corriger, demandez un retour de la part de vos proches natifs de langue allemande et tenez compte de leurs critiques.

 

Les principaux canaux de recherche d’emploi en Allemagne

Les sites qui publient des annonces d’emploi en Allemagne

Si vous êtes à la recherche de nouveaux défis et que vous n’entendez pas vous contenter d’envoyer des candidatures spontanées aux entreprises clés de votre secteur d’activité, nous vous recommandons de consulter régulièrement les offres diffusées par les géants que sont Stepstone, Monster et Indeed, sans oublier bien sûr le site officiel de l’agence pour l’emploi allemande (Bundesagentur für Arbeit).

Plus spécialisé, le portail de l’emploi franco-allemand de Fradeo propose surtout des postes qui requièrent des compétences linguistiques ou culturelles en lien avec la France et l’Allemagne, afin de répondre aux besoins des entreprises allemandes et françaises qui développent leur activité outre-Rhin.

Notez que tous ces sites sont gratuits. Vous pouvez le plus souvent y effectuer une recherche selon votre ville de résidence ou le type de contrat que vous recherchez (Freelance, Vollzeit, Teilzeit, Ausbildung, etc.). Vous avez également la possibilité d’uploader votre CV pour pouvoir être repéré plus facilement par les entreprises qui recrutent, ce que nous vous conseillons vivement de faire, quand bien même vous seriez déjà en poste, afin de demeurer en veille d’emploi.

Les réseaux sociaux professionnels populaires en Allemagne

Néanmoins, de nos jours, force est de constater que répondre à des annonces de manière ciblée, en envoyant un CV et une lettre de motivation taillés sur mesure pour les besoins du poste… ne suffit pas toujours !

 

Les réseaux sociaux professionnels en Allemagne

 

En Allemagne comme ailleurs, l’utilisation des réseaux professionnels s’est en effet généralisée. En la matière, les deux géants allemands sont Xing et LinkedIn. Xing est une société basée à Hambourg. Ce réseau est un peu l’équivalent de Viadeo en France. Il fut le premier à s’imposer sur ce marché en Allemagne. La langue qui y est utilisée demeure ainsi majoritairement l’allemand. Davantage axé sur l’international et plus anglophone, le réseau LinkedIn compte à ce jour plus de 13 millions d’utilisateurs dans l’espace germanophone et gagne tous les jours un peu plus de terrain sur son concurrent hambourgeois.

Votre profil en ligne peut vous servir de carte de visite digitale afin de confirmer la bonne impression qu’un recruteur aura de vous après lecture de votre CV. Il peut également vous permettre d’élargir votre réseau professionnel, de vous tenir au courant des dernières tendances de votre secteur d’activité, et même vous ouvrir de nouvelles opportunités auxquelles vous n’aviez encore jamais songé ! Vous auriez donc grand tort de vous passer de ces nouveaux outils pour améliorer votre employabilité, à condition bien sûr d’observer les bonnes pratiques qui guident l’utilisation de tels réseaux.

Les salons pour l’emploi

Citons enfin les salons pour l’emploi, et notamment ceux qui sont plus spécialisés, tel que le salon de l’emploi franco-allemand Connecti, qui se tient chaque année à Paris et à Cologne. En effet, ce type d’événement bénéficie actuellement d’un regain de popularité, peut-être justement en réaction au tout-digital.

Les salons pour l'emploi

Le principal avantage des forums pour l’emploi est de pouvoir vous présenter en personne et rencontrer directement les entreprises ou les cabinets de recrutement qui vous intéressent. Si vous avez bien préparé votre participation à de tels salons, vous pourrez ainsi passer outre la sévère présélection initiale – il faut savoir en effet que les recruteurs n’accordent en moyenne que quelques minutes à chaque candidature écrite. Enfin, vous entraîner à passer des entretiens d’embauche selon les spécificités en vigueur en Allemagne est un excellent exercice pour vous perfectionner dans votre manière de vous présenter et de mettre en avant vos compétences.

Armés de ces quelques conseils, vous devriez être en mesure de partir plus sereinement à la conquête du marché de l’emploi allemand. De manière générale, nous ne saurions trop vous conseiller de prêter une attention toute particulière à votre dossier de candidature. Celui-ci doit impérativement être exhaustif, actuel et ciblé. À chaque annonce doit toujours correspondre un seul et unique CV, même chose pour la lettre de motivation.

Aussi, vous seriez bien avisé de profiter des canaux franco-allemands déjà bien établis outre-Rhin. Forts de longues années de coopération entre les deux pays moteurs de la construction européenne, les salons de l’emploi, cabinets de recrutements et sites d’annonces spécialisés franco-allemands offrent en effet une plus-value indéniable aux ressortissants français.

 

Auteur :

Fradeo
Site emploi franco-allemand
Cabinet de recrutement franco-allemand