Un stage en Allemagne se conclut souvent par une embauche au terme du contrat. Les employeurs allemands, en manque de main d’œuvre qualifiée, apprécient particulièrement les jeunes actifs de l’hexagone pouvant, quant à eux, prétendre à des salaires plus élevés et bénéficier d’une qualité de vie supérieure outre-Rhin.

Le Volontariat International en Entreprise ainsi que le stage présente de nombreux avantages pour une personne débutant dans la vie active. Cependant, le passage de ce type de contrat à un contrat local allemand nécessite de s’informer des démarches à suivre.

Nous avons préparé pour vous un calendrier des étapes à suivre afin d’éviter les erreurs et être bien préparé.

3 mois avant la fin du stage

 

On vous propose un contrat local, félicitations ! N’oubliez cependant pas de négocier et de vous renseigner sur les salaires pratiqués en Allemagne.

→ Erreurs à ne pas commettre :

– Ne vous contentez pas de vous baser sur le montant du salaire brut.
La différence entre la valeur du salaire brut et net est bien plus grande qu’en France.

– Ne basez pas non plus vos prétentions salariales sur votre revenu perçu durant votre stage ou VIE. Revoyez-les à la hausse. Un VIE vous permet de bénéficier d’une protection sociale nettement supérieure à un contrat local. Comptez 5% de votre salaire net pour vous munir d’assurances dignes de ce nom (responsabilité civile, complémentaire santé…).

1 mois avant la fin du stage

Les démarches administratives d'une embauche suite à un stage en Allemagne

Si ce n’est pas déjà fait, ouvrez un compte courant en Allemagne. Il vous sera utile voire nécessaire dans de nombreuses démarches.
Contactez votre Finanzamt afin d’obtenir une attestation pour l’imposition à la source (Bescheinigung zum Lohnsteuerabzug).

Il est temps de vous occuper de votre couverture santé.
Faire son choix au dernier moment est bien souvent synonyme de stress. Il existe 132 caisses de santé publique en Allemagne. Bien que les prestations de base soient prises en charge de la manière, on peut néanmoins observer certaines nuances d’une caisse à une autre. Prenez le temps de comparer les tarifs et la couverture des soins.
Si votre revenu annuel net excède 60.750€, vous pouvez conserver une assurance privée en France ou en Allemagne.

Pour plus d’informations, consultez notre article sur le système de santé allemand

Début du nouveau contrat

Vous ne bénéficiez plus de vos assurances VIE : responsabilité civile, couverture invalidité, indemnisation en cas d’arrêt de travail, complémentaire santé…
Si vous êtes assuré en France, ces assurances ne sont pas valables lorsque vous résidez en Allemagne. Pensez à souscrire à des assurances adaptées locales.

Si vous possédez un véhicule, faites-le immatriculer et assurer en Allemagne.

Il est également temps de commencer à épargner. Vous ne pouvez pas prétendre à une indemnité chômage avant 12 mois d’activité professionnelle en Allemagne. Il serait donc avisé de se munir d’une réserve en cas d’imprévu.

Fin de la période d’essai

Vous pouvez enfin souffler et commencer à planifier sur le long terme et notamment la retraite. Vous pouvez consulter notre article : Les systèmes de retraite publique : Comparaison France -Allemagne

Des solutions vous permettant de bénéficier d’avantages fiscaux existent.

Année N+1

Il est temps de faire votre déclaration de revenus.
En cas de VIE, le document remis par « Business France » en fin de mission vous permettra d’effectuer les bonnes démarches l’année du changement de votre contrat et ainsi récupérer plusieurs milliers d’euros en établissant votre déclaration.

Notre association a aidé de nombreuses personnes à s’intégrer après leur stage. Économisez du temps et de l’argent en nous contactant.

 

Je suis très contente d’avoir pu bénéficier de conseils par l’association.
J’étais un peu perdue dans le domaine financier face au système allemand à la fin de mon VIE et j’ai pu m’assurer pour la santé et connaître le système de retraite allemand. J’ai surtout récupéré beaucoup d’argent grâce à l’aide apportée pour l’optimisation fiscale.
Le tout en langue française, avec un conseiller abordable et sympathique.

À recommander vivement à tous les VIE qui débutent un contrat allemand!

Marine de Francfort-sur-le-Main, Allemagne

fin de VIE en 2013

En savoir plus ou besoin d’accompagnement ?

N’hésitez pas à faire appel aux services d’Expatriation Allemagne .

Nous pourrons vous accompagner dans vos démarches.