Caisse de santé publique ou privée allemande? Assurance internationale ? Pas facile de choisir le système de santé adapté.

En Allemagne, les salariés peuvent choisir leur caisse de santé:

  • Lorsque le revenu brut annuel est inférieur à 62.550 € (en 2020), le salarié est dans l’obligation d’adhérer au système de santé public. Il s’agit d’une Pflichtmitgliedschaft.
  • Lorsque le revenu brut annuel est supérieur à 62.550 € (en 2020), le salarié peut alors opter pour une couverture santé privée.

Les non-salariés, indépendants et professions libérales, ont le choix entre le système public et le système privé.

1 – L’assurance publique

 

Les assurances indispensable en Allemagne


Principe : Solidarité entre assurés : payer selon ses moyens, recevoir selon ses besoins“

Comment suis-je couvert?

Certaines prestations sont couvertes par l’assurance santé publique:

  • Les visites chez le généraliste et les praticiens. Elles sont directement payées par la caisse maladie sans avoir à procéder à l’avance des honoraires.
  • Les médicaments prescrits sont pris en charge.
    une participation de 10% du prix de vente vous sera facturée.

Combien cela coûte-t-il?


Les cotisations varient en fonction des revenus.

  • Entre 400€ et 800€, le taux de votre cotisation débutera à 4% et augmentera proportionnellement par rapport aux revenus.
  • À partir de 800€, le taux de cotisation appliqué est de 14,6%, réparti à parts égales entre l’employeur et le salarié. (1,1% de rééquilibrage par la caisse de santé. Ce pourcentage est variable en fonction de la caisse.)

Quelles différences entre les caisses de santé?

Toutes les caisses de santé publiques offrent les mêmes prestations pécuniaires.

Elles se distinguent cependant par leurs programmes de prévention et de responsabilisation des assurés pouvant se traduire par une gratification sous forme de points échangeables en cadeaux selon l’assiduité aux programmes de prévention.
Le coût des caisses de santé publique se traduit sous la forme d’un taux de cotisation s’appliquant sur le salaire brut dans la limite du plafond de la sécurité sociale (60.750 € annuels en 2019).

Changer de caisse de santé publique ?

Changer de caisse de santé n’est pas une décision à prendre à la légère. Il est fortement recommandé de prendre l’avis d’un spécialiste.

Souscrire à une complémentaire santé privée ?

La souscription d’une complémentaire santé est du ressort de l’employé et de lui seul. Les cas où l’employeur finance une telle couverture sont extrêmement rares.

Les principales carences de la couverture publique sont :

  • Les soins dentaires
  • La couverture hors Union Européenne
  • Les indemnités journalières pour les arrêts de travail supérieurs à 6 semaines
  • L’optique

Sur ces 4 points, la souscription d’une complémentaire santé peut s’avérer particulièrement pertinente, voire indispensable.

Les offres de complémentaire santé sont nombreuses. Certaines caisses de santé publiques proposent des partenariats avec des assureurs privés afin de faire bénéficier de tarifs préférentiels à leurs assurés. On trouve des solutions sur mesure auprès des assureurs traditionnels.
Concernant les soins dentaires, les délais de carence s’élèvent à 8 mois (période pendant laquelle le paiement des primes ne donne pas droit aux prestations – sauf en cas d’accident).

2 – L’assurance privée

 

assurance santé allemande

La décision de sortir du système de santé public pour s’assurer dans le privé est irréversible. Pour retourner dans le public, il faut de nouveau remplir les conditions de la Pflichtmitgliedschaft (voir ci-dessus).

Cela peut notamment poser problème lorsque la famille s’agrandit et que les charges d’assurance augmentent. Les compagnies d’assurance privée proposent tout type de couverture. Nous pouvons les résumer ainsi :

  • Couverture équivalente à celle des caisses publiques
  • Couverture équivalente à celle des caisses publiques + couverture dentaire
  • Couverture équivalente à celle des caisses publiques + couverture dentaire + Couverture hospitalière (chambre à un ou deux lits)

Le choix d’une couverture santé privée se fait à la lumière des éléments suivants :

  • État de santé de consommation médicale
  • Durée de résidence en Allemagne
  • Projet familial
  • Structure financière de la compagnie sélectionnée

Pour les personnes jeunes et en bonne santé, le passage à la couverture santé privée peut s’avérer relativement économique (jusqu’à 200 € par mois d’économie).

Bien que règlementés, les tarifs des compagnies d’assurance privées évoluent chaque année. La stabilité financière des compagnies est donc un critère de choix très important.
Depuis quelques années, certaines compagnies proposent des tarifs qui remboursent les primes versées si l’assuré ne demande aucun remboursement.

Le changement de caisse doit impérativement se faire avec un spécialiste.

3 -S‘assurer en France, est-ce possible ?

 

Est ce possible de s'assurer en France
Les ressortissants Français ont la possibilité d’adhérer à la CFE (Caisse des Français de l’Étranger), encore une fois, sous certaines conditions.

Peuvent y prétendre :

  • Les salariés éligibles au système privé
  • Les indépendants

La CFE vous permet d’être rattaché au système de santé public français, tout en étant couvert en France et à l’international.

Bien que cette solution présente de nombreux avantages, notamment son prix, sa couverture, insuffisante à elle seule en Allemagne, nécessite la mise en place d’une complémentaire santé (mutuelle).
Il est possible d’obtenir la participation de votre employeur à la même hauteur qu’une assurance santé privée allemande. Cependant, une maîtrise poussée des textes de loi allemand est indispensable.

→ Astuce d’expatriation Allemagne

Notre association a développé de solides connaissances et compétences sur la mise en place de la CFE et sur les assurances santé allemandes adaptées à la situation spécifique des français d’Allemagne.

Pour en savoir plus, contactez-nous.

En savoir plus ou besoin d’accompagnement ?

N’hésitez pas à faire appel aux services d’Expatriation Allemagne .

Nous pourrons vous accompagner dans les domaines suivants : 

  • Assurance & Banque
  • Droit & Fiscalité
  • Formalités & Administration
  • Santé & Prévoyance
  • Travail
  • Retraite