Le Coronavirus se propage actuellement dans de nombreux pays. Vous pouvez, si vous le souhaitez, annuler ou interrompre votre voyage. Il n’est cependant pas toujours possible de le faire gratuitement.

 

Les voyageurs à forfait* ont les meilleurs billets

Les voyageurs peuvent annuler ou reporter leur voyage sous leur propre responsabilité et doivent parfois dans ce cas le payer de leur poche.

En principe, l’annulation pour cause de coronavirus et autres raisons similaires n’est gratuite que pour les vacanciers à forfait et uniquement dans certaines circonstances. Dans ces conditions, un événement extraordinaire et inévitable à destination doit avoir un impact
majeur sur le séjour.

L’existence d’un tel cas de force majeure est démontrée, par exemple, par l’évaluation de la situation par le ministère allemand des
affaires étrangères. Si l’autorité fédérale émet un avertissement de voyage correspondant, les tribunaux reconnaissent souvent que cela constitue un motif d’interruption de voyage. Vous trouverez sur Internet une liste officielle des avertissements actuels concernant les voyages.

 

* Selon le droit des voyages, un voyage à forfait est un voyage où le voyageur réserve une combinaison d’au moins deux types de services de voyage différents pour le même voyage auprès du voyagiste ou de l’agent de voyage. Le contraire est le voyage individuel.

 

 

Le ressenti personnel n’est à lui seul pas un motif recevable de résiliation

La loi sur les voyages autorise l’annulation gratuite si les conséquences d’ordres publics (interdictions de voyager, évacuations, quarantaine) ou d’attractions touristiques fermées perturbent gravement le séjour. Mais attention : la propre impression ne compte pas !

Il est préférable que les touristes se renseignent auprès de leur tour-opérateur, soit avant leur départ en Allemagne, soit sur place. Dans certaines circonstances, ils peuvent se voir accorder un droit spécial de résiliation et/ou de changement de réservation. Ils peuvent alors annuler ou interrompre leur voyage gratuitement ou pour une somme relativement modique.

 

Les voyageurs individuels peuvent s’attendre à des concessions de la part des compagnies aériennes

La loi sur les voyages n’offre pas aux vacanciers individuels la possibilité d’annuler ou d’interrompre gratuitement un voyage. Les voyageurs individuels sont les personnes ayant réservé leur voyage seul sans passer par un voyagiste ou une agence de voyage. Dans ce contexte particulier, ces derniers peuvent cependant espérer de la bonne volonté et une certaine souplesse de la part des compagnies aériennes. Elles sont nombreuses à offrir volontairement des services gratuits de réacheminement ou d’annulation pour les voyageurs qui souhaitaient se rendre dans les régions concernées.

 

Et qu’en est-il des vols annulés par la compagnie aérienne, par mesure de prudence par exemple?

Dans ce cas, le règlement sur les droits des passagers aériens prévoit souvent une indemnisation des passagers. Ce mesure ne s’applique pas si la compagnie aérienne peut invoquer la force majeure. Il est difficile de juger si ce sera le cas avec le coronavirus. Les passagers concernés peuvent, en principe, présenter une demande d’indemnisation et espérer qu’elle sera acceptée.