En Allemagne, les salariés peuvent choisir leur caisse de santé :

  • Avec un revenu brut annuel inférieur à 59 400 €, le salarié est dans l’obligation de choisir une caisse de santé publique. Il s’agit d’une Pflichtmitgliedschaft.
  • Avec un revenu brut annuel supérieur à 59 400 €, le salarié peut alors opter pour une couverture santé privée.
  • Les non salariés, indépendants et professions libérales, ont le choix entre le système public et le système privé.

L’assurance santé publique – gesetzliche Krankenversicherung

Toutes les caisses de santé publiques offrent les mêmes prestations pécuniaires. Le taux actuel de cotisation est de 15,5%.

Elles se distinguent cependant par leurs programmes de prévention et de responsabilisation des assurés. (Remboursement de cotisations). La TKK propose par exemple une gratification sous forme de points échangeables en cadeaux selon votre assiduité aux programmes de prévention. Certaines BKK remboursent jusqu’à 200 € par assuré qui suit son programme de prévention. Le coût des caisses de santé publique se traduit sous forme d’un taux de cotisation qui s’applique sur votre salaire brut dans la limite du plafond de la sécurité sociale (48.600 € annuels).

Changer de caisse de santé publique

Lorsqu’on est en bonne santé, il peut être opportun de changer de caisse publique. Pour changer de caisse publique, vous avez deux possibilités :

  • Si vous cotisez depuis moins de 18 mois, il vous faut profiter d’une augmentation du taux de cotisation pour pouvoir changer de caisse.
  • Si vous cotisez depuis plus de 18 mois, vous pouvez à tout moment résilier votre caisse d’assurance publique et en sortir dans un délai de deux mois compter de la fin du mois en cours.

Changer de caisse de santé n’est pas une décision à prendre à la légère. Il est fortement recommandé de prendre l’avis d’un spécialiste.

Souscrire une complémentaire santé

La souscription d’une complémentaire santé est du ressort de l’employé et de lui seul. Les cas où l’employeur finance une telle couverture sont extrêmement rares.
Les principales carences de la couverture publique sont :

  • Les soins dentaires.
  • La couverture hors union européenne
  • Les indemnités journalières pour les arrêts de travail supérieurs à 6 semaines.
  • Les lunettes

Sur ces 4 points, la souscription d’une complémentaire peut s’avérer pertinente, voire indispensable.

Les offres de complémentaire santé sont nombreuses. Les caisses de santé publiques ont parfois des partenariats avec des assureurs privés. Leur offre permet en général de parer l’essentiel pour un moindre coût. On trouve des solutions sur mesure auprès des assureurs traditionnels. En matière dentaire, les délais de carence s’élèvent à 8 mois (période pendant laquelle le paiement des primes ne donne pas droit aux prestations – sauf en cas d’accident).

Opter pour une couverture privée

La décision de sortir du système de couverture publique pour s’assurer dans le privée est irréversible. Pour retourner dans le public, il faut de nouveau remplir les conditions de la Pflichtmitgliedschaft (voir ci-dessus). Cela peut notamment poser problème lorsque la famille s’agrandit et que les charges d’assurance augmentent. Les compagnies d’assurance privée proposent tout type de couverture. Nous pouvons les résumer ainsi :

  • Couverture équivalente à celle des caisses publiques.
  • Couverture équivalente à celle des caisses publiques + couverture dentaire.
  • Couverture équivalente à celle des caisses publiques + couverture dentaire +
  • Couverture hospitalière (chambre à un ou deux lits)

Pour les personnes jeunes et en bonne santé, le passage à la couverture santé privée est source de fortes économies. (Jusqu’à 200 € par mois).

Bien que règlementés, les tarifs des compagnies d’assurance privée évoluent cependant chaque année. La stabilité financière des compagnies est donc un critère de choix très important.

Depuis quelques années, certaines compagnies proposent des tarifs qui remboursent les primes versées si l’assuré ne demande aucun remboursement.

Le choix d’une couverture santé privée se fait à la lumière des éléments suivants :

  • Etat de santé de consommation médicale.
  • Durée de résidence en Allemagne.
  • Projet familial.
  • Structure financière de la compagnie sélectionnée.